Accélère ton développement personnel

Le secret le mieux gardé des experts en développement personnel

002-le secret
Les livres de développement personnel regorgent de techniques pour exceller dans la plupart des domaines de la vie. Ces méthodes ont bien sûr fait leurs preuves, mais l'on oublie souvent de dire que leur efficacité et leur valeur dépendent en grande partie d'un paramètre peu répandu, et que les gourous du développement personnel utilisent parfois sans vraiment en avoir conscience. Ce qui explique qu'ils ne l'enseignent pas...

Le syndrome de la grande gueule


Beaucoup de personnes se lancent dans le développement personnel parce qu'elles ont des problèmes de manque de confiance ou considèrent qu'elles n'ont pas la vie qu'elles mériteraient.

Que ces raisons soient pertinentes ou pas, un développement personnel efficace ne saurait être un moyen de compenser un sentiment d'infériorité sociale ou affective, ou encore d'être au service d'une ambition démesurée.

Notre société moderne a tendance à valoriser l'éloquence qui est l'art de bien parler en public, et qui se révèle malheureusement pour beaucoup un formidable moyen d'avoir toujours raison.

Or, passer du mouton qui se tait toujours, à la grande gueule qui maitrise la manipulation verbale, ne constituera jamais la marque d'une quelconque évolution positive.

C'est un signe de faiblesse qui a juste changé de camp, à l'instar de la victime qui devient bourreau. Pas de quoi s'en flatter.

Le silence comme réponse


Les personnes qui sont vraiment puissantes sont aussi très souvent les plus silencieuses. Conscientes de leur force, elles utilisent le langage de façon mesurée et toujours avec une extrême bienveillance. Quitte à se taire si elles jugent que la situation pourrait s'envenimer.

Il est pourtant tout à fait légitime de chercher à mieux s'exprimer dans un monde où l'image sociale dépend beaucoup de la parole. En revanche, il est préférable d'apprendre à parler vrai que parler plus.

Ce qui est confirmé par la plupart des grandes maximes dont les meilleures sont les plus courtes.

Être attentif


Ainsi, le grand secret des maîtres de l'excellence n'est pas le verbiage facile, mais au contraire l'écoute. Si vous écoutez vos interlocuteurs, vous vous mettez en état d'apprentissage. Votre mémoire s'agrandit et vos idées évoluent.

Être à l'écoute de ce qui se passe autour de nous, nous rend disponibles et plus réactifs que si nous sommes seulement centrés sur l'image que nous voulons donner aux autres.

L'écoute est une porte vers la connaissance universelle. Elle se décline en de nombreux niveaux, qui vont du plus terre-à-terre au plus subtil.

En résumé, un bon développement personnel consiste en l'accroissement graduel du silence intérieur. C'est en faisant de la place en nous-mêmes que la vraie croissance s'installe.

Jacques Cordel